1. Introduction

On connaît principalement Nicolas Martignole pour en avoir lu le nom sur son blog techno "le touilleur express" ou pour avoir assisté à l'une de ses nombreuses présentations et conférences. Aujourd'hui, Nicolas est de nouveau sur le devant de la scène en tant qu'organisateur de la manifestation française de l'année dans le petit monde du développement : Devoxx France.

Nicolas Martignole
Nicolas Martignole

Dans cet interview, Nicolas revient brièvement sur son parcours et ses activités puis nous présente Devoxx France 2012Devoxx France 2012. Il nous explique notamment le processus de sélection des présentations et des présentateurs.

2. Présentation de Nicolas

En quelques mots, qui es-tu ?

Je suis développeur indépendant. J'interviens sur des missions de développement dans le monde du Web, pour des startups et pour des fonds d'investissement. Je donne aussi des formations, et je passe pas mal de temps à donner des conférences. J'ai lancé le site express-board.fr, un site d'offres d'emploi pour développeurs passionnés.

Côté associatif, je fais partie de l'équipe du Paris JUG (Java User Group). Je suis aussi le cofondateur de la conférence Devoxx France qui aura lieu fin avril à Paris. Et enfin, je tiens le blog "le Touilleur Express" depuis sept ans.

C'est quoi ton job ?

Aujourd'hui, sur un site comme Linked'in ou Viadeo, je mettrais "Développeur Passionné". Mon travail consiste à aider les entreprises (principalement des startups) à réaliser leurs idées. Cela passe par des heures de code, faire de l'architecture, du recrutement pour ces entreprises, du coaching pour aider les équipes à démarrer... Bref, un boulot passionnant et différent à chaque projet ! Je fais cela depuis fin 2010. J'ai été chef de projet aussi, pas mal intéressé par les méthodes Agiles lorsque j'étais chez Reuters.

Quel est ton parcours ?

J'ai commencé à coder vers neuf ans. Un père geek, des ordinateurs à la maison ; voilà comment cela a commencé. Après mes études (j'ai un diplôme Bac+3), j'ai travaillé pendant cinq ans dans deux startups. J'ai eu la chance de commencer à faire du Java dès 1996, mais je n'en ai vraiment fait huit heures par jour qu'à partir de 1999. En 2003 j'ai rejoint Reuters, l'agence de presse mais surtout l'un des plus gros éditeurs de logiciels dans la finance. Après quelque temps à Palo Alto, en Californie, notre équipe est rentrée à Paris. Je suis passé chef de projet en 2005, puis, en 2008, j'ai pris mon envol en tant qu'indépendant.

Tu es freelance depuis quelque temps maintenant. En quoi cela a-t-il changé ta vie ?

Depuis mi-2008 en fait. Cela donne plus d'autonomie. En 2009, je me suis littéralement "lâché" sur les conférences. J'ai participé à plusieurs conférences comme Devoxx, Jazoon ou l'USI. En 2011, c'était plutôt "maintenant je suis speaker, allons faire le tour des JUG". Être freelance me permet d'aller à Tours pour parler devant vingt personnes, à Bordeaux ou au Luxembourg. Je décide de ce que je fais.

Côté travail, j'ai fait deux missions longues dans la finance, et six missions plus courtes. En ce moment, je termine le développement du site cmesdonnees.com avec Play! et Scala : très intéressant, avec un cahier des charges pour la sécurité passionnant.

Peux-tu nous parler du blog "le Touilleur-express" dont tu es l'auteur ?

Le Touilleur Express, c'est au départ un site sur lequel je gardais les bonnes bidouilles que j'avais trouvées. Au début, en 2004, j'étais dingue de Linux. Le blog me servait à conserver une trace de mes trouvailles. En fait, le blog a démarré en 2007 avec mes premiers articles sur Java. En 2008 avec l'aventure du Paris JUG, il a rapidement doublé en fréquentation. Aujourd'hui, il y a entre 15 000 et 18 000 visiteurs différents par mois.

C'est beaucoup de travail, et quelque part une contribution open source. À part le framework Play! dont je suis contributeur depuis novembre 2011, je n'ai jamais été sur un projet open source. Écrire un article peut prendre quinze minutes ou parfois une semaine entière.

C'est selon l'humeur du moment. Écrire est un exercice intéressant, un blog est adapté pour communiquer plus simplement avec les personnes. Si vous écrivez un blog, soyez vous-même. Ne prenez pas un style qui n'est pas votre style d'expression habituel. Cela se sent, et fatigue rapidement le lecteur. Écrivez sans chercher la perfection, ce n'est qu'un blog, pas un article de presse. Les commentaires permettent aux lecteurs de vous reprendre.

3. Devoxx France 2012

C'est quoi "Devoxx France" selon toi ?

Devoxx France sera la première conférence organisée par des indépendants, pour tous les développeurs passionnés. L'aventure vient du Paris JUG, mais Java ne représente finalement pas plus de 34 % des sujets que j'ai vu passer. La conférence n'est pas organisée par un éditeur ou une société. Elle est organisée par quatre indépendants.

J'encourage donc les développeurs, qui veulent changer de vision sur notre métier, à venir. Vous ne verrez pas de présentation de produit, où l'on veut surtout vous vendre un logiciel. Vous verrez des gars comme vous et moi, avec l'envie de changer les choses.

Afin que la qualité et le sérieux de la conférence soient assurés, nous nous sommes associés avec Stephan Janssen, le créateur de Devoxx. Il faut réaliser que Devoxx, la version anglaise, a lieu chaque année en novembre, en Belgique. Il y a 44 pays représentés, 3300 participants, 180 présentations. Grâce à cette franchise, nous pourrons restituer la même qualité et le même professionnalisme que la version originale. Le projet mobilise actuellement seize personnes. Stephan viendra avec son équipe technique pour nous aider pendant les trois jours.

Devoxx France 2012
Devoxx France 2012

Il y aura différents types de présentations. Tu peux nous expliquer ?

Oui, il y a plusieurs formats. Tout d'abord Devoxx France c'est trois jours de conférence avec un salon d'exposition permanent. Le mercredi est appelé "University". Le matin : de grandes sessions de trois heures et l'après-midi de petites sessions rapides "Tools in Action" pour présenter des outils. Jeudi et vendredi, la journée commence par une plénière (keynote en Anglais) par des speakers prestigieux. Ensuite, on enchaîne sur des conférences d'une heure. Le jeudi soir : soirée "Vins et fromages", où tout le monde est invité, même ceux qui n'ont pas pu venir à Devoxx France pendant la journée.

Combien de speakers/présentations attendez-vous ?

Aujourd'hui, environ une centaine de présentations, qui seront toutes filmées et disponibles sur la plate-forme Parleys.com. L'entrée à Devoxx France devrait inclure un an d'accès à Parleys.com. Cela permettra de revoir les conférences de chez soi, sur sa tablette favorite.

Côté contenu : 25 % en anglais et 75 % en français.

Parmi les speakers, il va y avoir quelques rock stars...

Nous avons contacté des rock stars lors de l'édition de Devoxx en novembre dernier. Je crois que tout le monde se souviendra des trois Français qui sont venus les voir. Grâce à Devoxx, nous avons déjà de bons speakers comme Neal Ford, Emmanuel Bernard, Matt Raible, James Ward, le Docteur Heinz Kabutz, Guillaume Laforge, Rémi Forax... Bref du beau monde.

Devoxx donne aussi la parole à des petits nouveaux.

C'est très important pour nous. Nous n'avons pas envie de ne voir que nos amis et les speakers qui sont déjà passés au Paris JUG. Mon rêve secret, c'est qu'un petit gars se lance, prenne une petite claque en voyant le niveau de Devoxx France, et qu'il soit une Rock Star dans quelques années. Devoxx France est là pour changer les choses ; terminé le développeur à lunette qui bidouille son ordinateur. Le "geek 2.0" comme je disais l'an dernier, est un être massivement connecté, avec un réseau, capable de parler devant 300 personnes, capable de coder et de communiquer.

4. Comité de sélection des présentations

Tu fais partie du comité de sélection des speakers et des présentations. Explique-nous en quoi cela consiste.

Nous sommes quatre personnes pour organiser Devoxx France. Pour le contenu, nous n'avons pas le temps de tout regarder. Nous avons donc demandé à douze personnes de la communauté de venir nous aider. Il s'agit d'indépendants et de personnes qui connaissent Devoxx. Neuf d'entre eux ont déjà participé à Devoxx, les trois autres sont des speakers très connus, indépendants et capables de comprendre l'esprit Devoxx France.

Devoxx France 2012
Devoxx France 2012

Comment t'es-tu retrouvé dans cette aventure ?

J'ai plus créé l'aventure. Avec Antonio Goncalves, on a longtemps discuté de faire une conférence. Nous avons travaillé ensemble début 2011, et nous en parlions une fois par semaine. Le projet a démarré en mars/avril, les premières de visites de salle se sont faites en Taxi. Antonio avait le pied dans le plâtre, je crois. En avril il est revenu d'un week-end en Belgique, il me dit "On ne va PAS faire de conférence..." et moi "Ah bon ? Mais pourquoi ?", "On va faire LA conférence, on va faire Devoxx France". Dans l'excitation j'ai acheté des noms de domaines, comme "devoxx_fr.fr"... Le projet a ensuite démarré en août dernier. Aujourd'hui je travaille avec les sponsors, sur la lettre d'information, je dessine tous les logos et les visuels de Devoxx France, bref tout ce qui est marketing et communication.

Il ne reste plus beaucoup de temps pour proposer une présentation. Y a-t-il un thème qui a particulièrement du succès, ou au contraire qui est boudé ?

Je n'ai pas assez regardé les présentations. Mais voici où nous en sommes. 147 sujets postés, 33 % de Web/NoSQL/Cloud, 34 % de Java, 25 % sur Entreprise/Pratiques et le reste sur "les langages alternatifs sur la JVM". J'ai relancé le Groovy User Group et nous devrions avoir des sujets. J'ai aussi proposé au ParisJS de venir faire des présentations, mais la communauté n'a pas encore décidé. Je crois qu'ils ont une mauvaise vision du développeur Java, j'espère qu'ils vont aussi nous rejoindre. D'autres communautés comme Scala, le NoSQL user-group ou même le Alt.NET nous suivent et viendront. La communauté Java est la plus ouverte et la plus cool.

Si vous voyez un développeur Java qui se la raconte,envoyez-le-moi , que je le reboote :-)

Avez-vous reçu des propositions de sujet complètement délirantes ?

Délirantes non, car le comité est très pro et demande pas mal de questions aux speakers. Nous avons des sujets originaux comme sur la domotique, sur des outils d'enseignement pour les enfants, sur une application de suivi de marathon sur le Cloud... En tant que speakers, nous devrions avoir la Gendarmerie, qui a passé un projet d'intranet de PHP à Java avec Play! Framework. Ce sera original de voir des uniformes à Devoxx France je pense.

Ce n'est pas trop dur de faire le tri dans des thèmes que tu ne connais pas forcément très bien ? Difficile de ne pas privilégier les technos Java ?

C'est pour cela que nous sommes seize en tout. L'inquiétude, c'est de louper une bonne présentation lorsque le speaker a bâclé sa présentation sur le site du CFP (cfp.devoxx.com). Nous nous renseignons aussi sur le niveau de l'orateur. Nous regardons sur Parleys ses présentations précédentes. Puis, parfois, lorsque l'un de nous a un coup de cœur; il défend la présentation. Tout est démocratique et demande beaucoup de travail.

5. Et en plus

Quelles sont tes impressions à propos de developpez.com ?

C'est un excellent site, incontournable pour les développeurs. Je ne sais pas combien de temps j'ai passé sur le site ; j'ai mes périodes "Développez". Je connais aussi pas mal de rédacteurs, qui sont devenus des amis. Beau boulot.

As-tu des sites/blogs/twitters que tu nous recommandes de suivre ?

Difficile. Je dirai plutôt : regardez ce que les autres suivent et lisent. Via Google+ ou via Twitter. Sébastien Douche est une mine d'articles de qualité. Olivier Croisier est un bon blogger spécialisé sur Java. Côté anglophone, si vous aimez l'esprit du Touilleur Express, vous aimerez Joel Spolsky. J'ai créé, sans le savoir, mon job board (express-board.fr) comme le sien (jobs.stackoverflow.com). Mais bon, Joel c'est une méga rock star. Je ne lui arrive même pas à la cheville, même pas à l'ongle de pied.

6. Conclusions

Pourquoi faut-il absolument aller à Devoxx France 2012 ?

Nous amenons à Paris une conférence qui tourne depuis dix ans. La version anglaise a fêté ses dix ans, avec 3300 participants. Je veux vraiment que chacun puisse venir à Devoxx France. Le prix d'entrée est calculé au plus juste. Le contenu est indépendant ; aucun éditeur ne décide de ce que nous allons présenter. Il faut venir à Devoxx France pour plusieurs raisons. Une conférence c'est d'abord un lieu de rencontre. Vous allez discuter avec d'autres développeurs, vous allez faire des rencontres, et ça, c'est important. Ensuite si en ce début d'année, dans votre entreprise, vous commencez à tourner en rond, Devoxx c'est l'occasion de découvrir de nouvelles entreprises. Vous pourrez ainsi voir comment travaillent des sociétés comme Zenexity ou Xebia. On est à des années-lumière de l'image des grosses SSII.

Enfin, Devoxx France, c'est l'occasion de découvrir de nouveaux outils, de nouveaux langages ou des bibliothèques. Et ce sera la chance de rencontrer la personne qui a travaillé sur Hibernate comme Emmanuel Bernard, ou le chef de projet du langage Groovy, Guillaume Laforge.

7. Remerciements

L'équipe de developpez.com se joint à moi pour remercier chaleureusement Nicolas Martignole pour sa participation à cette interview.

Nicolas Martignole
Nicolas Martignole

Je tiens à remercier, en tant qu'auteur cette interview, toutes les personnes qui m'ont aidé et soutenu. Je pense tout d'abord à mes collègues qui subissent mes questions au quotidien mais aussi à mes contacts et amis du web, dans le domaine de l'informatique ou non, qui m'ont fait part de leurs remarques et critiques. Bien entendu, je n'oublie pas l'équipe de developpez.com qui m'a guidé dans la rédaction de cet article et m'a aidé à le corriger et le faire évoluer, principalement sur le forum.

Plus particulièrement j'adresse mes remerciements à Nicolas Martignole, Claude LELOUP (ClaudeLELOUP), djibril, Mickael BARON (keulkeul), mlny84 et romaintaz

Image non disponible

8. Annexes

8-A. Liens

8-A-1. Devoxx

Retrouvez Devoxx France 2012 et toutes les informations pratiques à l'adresse
http://www.devoxx.com/display/FR12/AccueilDevoxx France 2012

Devoxx France 2012
Devoxx France 2012

8-A-2. Publications de Nicolas

Découvrez le "Le Touilleur Express" (le blog techno de Nicolas) à l'adresse
http://www.touilleur-express.fr/Le Touilleur Express

Le Touilleur Express
Le Touilleur Express

8-A-3. Organismes, écoles et associations cités

Paris JUG (Java User Group)
http://www.parisjug.orgParis JUG

Paris Java User Group
Paris Java User Group

8-A-4. Interviews

Retrouvez l'Interview de Guillaume Laforge, à propos du projet Groovy à l'adresse
http://hikage.developpez.com/interview/SpringSource/france/Guillaume-Laforge

Poursuivez votre découverte des coulisses de la conférence avec l'interview d'Antonio Goncalves à l'occasion de Devoxx France, à l'adresse
http://thierry-leriche-dessirier.developpez.com/articles/interview/antonio-goncalves-devoxx-france

et l'interview d'Hugo Lassiège, du comité de sélection des présentations pour Devoxx France, à l'adresse
http://thierry-leriche-dessirier.developpez.com/articles/interview/hugo-lassiege-devoxx-france